De la douceur

Je profite d’un matin doux, anniversaire d’un jour où la météo nous a offert toutes ses parures pour accompagner nos voeux, avec les lumières qui se préparent encore et un même ventre autrement rond et plein, pour vous présenter ma petite douceur des derniers jours.

Une laine inouïe, juste la douceur, presque magique, ronde, pleine, au nom plein de promesses, Pénélope, nouvelle merveille de chez De rerum natura :

Lichen et rêveries sur un petit muret de ruines dans la forêt.

Crème de lait comme une petite peau protectrice et frémissante.

De cette douceur s’est imaginée la première tenue du colibri, un petit cardigan léger et torsadé comme celui du premier jour d’Abel, mais plus volant, avec des petites graines semées au vent.

Prémices :

Encore tout frippé par les essais et désessais, encore incertain, mais déjà plein d’amour comme le jour doux et lumineux d’il y a trois ans.

Cette entrée a été publiée dans La vie au terrier, Tricoti tricota, lève l'aiguille et puis.... Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to De la douceur

  1. solenn dit :

    Les trois premières photos ne s’affichent décidément pas mais les dernières laissent présager une petite merveille en route … Merci pour tes mots doux et belle attente.

  2. Bichonchette dit :

    Ça va être beau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>