Gravité déjouée

Je vais me remettre tout doucement un petit peu de vie ici, des posts sont en route, l’anniversaire d’Abel, Pâques et tout ça.

C’est un peu l’apesanteur en ce moment, le temps s’arrête (enfin on aimerait)… Mais j’ai ressorti ma Victoria Street d’amour, en velours milleraies camel  de l’Ouvrage des dames et liberty fairford, passepoil doré de chez Cousette, tada !

Cette entrée a été publiée dans Cousette cousette, t'as une drôle de binette, La vie au terrier. Placez un signet sur le permalien.

7 Responses to Gravité déjouée

  1. Fanny dit :

    J’adore! T’es trop belle pru-pru d’amour!
    Et pour l’avoir vue en vrai (il y a troooooop longtemps), elle est parfaite cette petite veste!

    miss u

  2. Lise dit :

    Si Jolie!
    Attenzione che se i maschi ti guardano con la coda dell’occhio e pure con l’altra coda, Igor s’incazza! (seriamente)

  3. Mélissa dit :

    Mais prupru ! Tu voles !!!
    Tu m’avais caché ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>