Quand je serai grande, je veux un nez qui ressemble à mon enfance

Les chambardements en tout genre des derniers mois ont emportés avec eux un GRAND chambardement.

Plus de nattes et cartables d’écolière aux épines de la hérissonne, plus de quand je serais grande. Une vraie grande est née, qui ramène presque des vers et des grillons à la maison (bon pour l’instant j’en dépense plus que j’en ramène, mais bref).

 

 

Autant vous dire que c’était la surboum le 28 juin, chapeautées comme il faut, avec un sourire à tous les coins.

Puis il a fallu remplir un nouveau cartable, mais plus rigolo celui-ci, une sorte de hotte sans fin qu’Abel ne veut pas que j’amène au travail…

Et voilà, j’espère que mon nez se tiendra bien à carreaux pour cette nouvelle poussée.

Cette entrée a été publiée dans Cailloux bijoujoux, La vie au terrier. Placez un signet sur le permalien.

3 Responses to Quand je serai grande, je veux un nez qui ressemble à mon enfance

  1. Marine dit :

    Hihi ! Moi je te lance un bon vent de l’océan pour qu’il te pousse rapidement vers un beau métier sonnant et trébuchant ;)
    Félicitations à toi, d’autant plus que tu as réussi l’impossible avec ton programme surbooké !
    Gros bisous de bonnes chances <3

    PS : je pense que tu seras toujours la petite écolière aux épines de hérissonne, même si tu as grandi, et surtout face à ce si beau métier qui te va si bien

  2. fanny(l'autre) dit :

    ; )))) Je t’offre mon plus beau sourire gingival…

  3. Marie dit :

    Félicitations! Je te souhaite plein de bonnes choses pour ce grand démarrage! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>