The godfather

Samedi nous avons baptisé notre Olympe devant la liberté, et dans les bras de ses pleins d’amour parrain et marraine.

parrainmarraine

Pour ce jour, les petites épaules roses et l’automne amenant ses intempéries jolies, j’ai imaginé une capelinette arc-en-ciel avec un doux cadeau de Solenn. Un écheveau de Giliatt et des rayons colorés, une semaine de patience et d’agacement (j’aurais bien rebidouillé la dentelle si le timing avait été moins serré), Arcobalen(O) était née. Une construction rigolote avec un dos qui frôle le châle et amorce des plis-ailes ; des raglans à mi-mots qui enrobent chaleureusement les épaules ; des fronces ajourées en gouttelettes de pluie légères ; et une dentelle à trois rangs, imparfaite mais qui laisse passer la lumière. La taille correspond à un 12-18 mois, un petit peu grand pour ma doucette, mais elle couvrira longtemps.

arc-en-ciel capeline1 capeline2En plein vol, 9 mois (presque) plus tard :

envol2 envol3Remplis d’amour et de douceur, sucrées itou.

Un tiramisù sur mesure, tiramisù pour bébé O, sans oeufs et juste riche ce qu’il faut. J’y ai mis :

Première couche :   Des savoiardi (vrais de vrais boudoirs à l’italienne mais des français vont aussi) trempés dans du jus de pomme. (deux paquets et environ 25-30 cl)

Deuxième couche : compotée de poires à la vanille, 5-6 poires et du sucre non raffiné et de la vanille. Mixé au robot-bébé.

Troisième couche : re-boudoirs

Quatrième couche : 100g de sucre roux fondu dans un peu de crème liquide légère portée à ébullition (environ 6g je crois), 500g de mascarpone battu dedans une fois refroidi.

J’en ai eu pour deux moyens plats (6 parts dans chaque), un soupoudré de cacao pour les grands, un tout blanc pour la petite (elle a partagé). Simplissime et sublissime.

Le deuxième gâteau est aussi une invention, pour les chocolators, base fondant crème de marron chocolat noir (sans matière grasse), milieu compotée de poires la même que plus haut, et tout ça caché par une ganache chocolat crème beurre salé bien chouette. (Si vous voulez la recette je ferai un petit edit.)

 

gâteaux2 Plus tôt, c’était le printemps…table1

Il y a eu aussi un déménagement d’assise, une famille royale avec échange de filleul(e), le sommeil qui gagne du terrain, beaucoup de joie, de rire, de tendresse.

déménageur2

famille royale repos fratrieEt puis un merveilleux cadeau du lendemain, pour lequel j’ai fait la potiche car c’est plus vendeur. Une montagne de bercements pour les rêves et histoires, sculpté par les mains câlines du Godfather xylovirtuose. Et jouer à la poupée dans le même lit…

potiche

 

***

Femme, réveille-toi ! Le tocsin de la raison se fait entendre dans tout l’univers ; reconnais tes droits. Le puissant empire de la nature n’est plus environné de préjugés, de fanatisme, de superstition et de mensonges. Le flambeau de la vérité a dissipé tous les nuages de la sottise et de l’usurpation. L’homme esclave a multiplié ses forces, a eu besoin de recourir aux tiennes pour briser ses fers. Devenu libre, il est devenu injuste envers sa compagne. Ô femmes ! Femmes, quand cesserez-vous d’être aveugles ? Quels sont les avantages que vous avez recueillis dans la révolution ? Un mépris plus marqué, un dédain plus signalé. Dans les siècles de corruption vous n’avez régné que sur la faiblesse des hommes. Votre empire est détruit ; que vous reste-t-il donc ? La conviction des injustices de l’homme. La réclamation de votre patrimoine fondée sur les sages décrets de la nature ! Qu’auriez-vous à redouter pour une si belle entreprise ? Le bon mot du Législateur des noces de Cana ? Craignez-vous que nos Législateurs français, correcteurs de cette morale, longtemps accrochée aux branches de la politique, mais qui n’est plus de saison, ne vous répètent : « Femmes, qu’y a-t-il de commun entre vous et nous ? » —Tout, auriez vous à répondre. S’ils s’obstinaient, dans leur faiblesse, à mettre cette inconséquence en contradiction avec leurs principes ; opposez courageusement la force de la raison aux vaines prétentions de supériorité ; réunissez-vous sous les étendards de la philosophie ; déployez toute l’énergie de votre caractère, et vous verrez bientôt ces orgueilleux, non serviles adorateurs rampants à vos pieds, mais fiers de partager avec vous les trésors de l’Être Suprême. Quelles que soient les barrières que l’on vous oppose, il est en votre pouvoir de les affranchir ; vous n’avez qu’à le vouloir.
 
Olympe de Gouges, in Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, 1791
 
olympes_de_gouges
Cette entrée a été publiée dans La vie au terrier, Tricoti tricota, lève l'aiguille et puis.... Placez un signet sur le permalien.

9 Responses to The godfather

  1. lucile dit :

    C est pour le troisième le berceau ? ;)

  2. Marine dit :

    Magnifique hommage à votre si douce et délicate Olympe qui n’a rien perdu de sa finesse de traits et de ses grands yeux écarquillés !
    Quand à la douce embarcation vers les contes de fées pour maman et sa petite fraise des bois arc-en-ciel, que du rêve ! Tous mes vœux de bonheur et de vie à cette jolie demoiselle !

  3. cha dit :

    Très bel article pour une sublime journée, semble t’il !

  4. Héliss dit :

    La liberté sied bien à cette belle Olympe, les couleurs également. Ce devait être une belle journée et le cadeau du lendemain est parfait !
    Bises à partager

  5. solenn dit :

    Bravo pour l’arc-en-ciel de ta toute belle, pour le choix des parrains-maraines radieux et virtuoses, pour cette journée pleine de merveilles ! Je craque franchement pour le berceau à histoires….

  6. Quel joli arc-en-ciel pour ta puce! Tu aurais pu appeler ta belle Olympe Abelle! Qu’est-ce-qu’ils se ressemblent tous les deux! ♥

  7. valentju dit :

    Je note la recette de tiramisu, et cette cape, magnifique! je verrai bien mon bébé avec :)

  8. Méli dit :

    J’avais pas vu…
    Quelle jolie Olympette, dans la digne lignée de son frère.
    Vous manquez <3

  9. Justine dit :

    Que c’est drôle, j’ai la même guirlande-oiseaux qui virevolte dans les courants d’air et une branche pendue comme celle-ci avec des lumières dedans !

    Vous êtes superbes !
    Plein de bibis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>